Sexe et pouvoir à Rome

Sexe et pouvoir Rome Si l on en croit Ovide les Romains auraient c l br et magnifi l amour et la sexualit Mais taient ils vraiment les bons vivants clair s libres dans leurs m urs et dans leurs pens es comme le laissen

  • Title: Sexe et pouvoir à Rome
  • Author: Paul Veyne
  • ISBN:
  • Page: 467
  • Format: poche
  • Si l on en croit Ovide, les Romains auraient c l br et magnifi l amour et la sexualit Mais taient ils vraiment les bons vivants clair s, libres dans leurs m urs et dans leurs pens es, comme le laissent imaginer leurs statues, leurs po mes rotiques et leur r putation de d cadents Paul Veyne nous pr sente plut t une soci t puritaine, pleine de tabous, dans laquelle on ne fait l amour que la nuit sans allumer les lampes de peur de souiller le soleil, et qui semble avoir invent le mariage chr tien avant les chr tiens Il n en reste pas moins que les tabous existent pour tre transgress s et que toutes les formes de perversion sexuelles ou sociales ainsi que la corruption politique font partie int grante de la vie des Romains dans l Antiquit C est tout cela que nous pouvons d couvrir travers ce recueil de textes qui traitent entre autres de l loge de la virilit , de l avortement, de la fascination du crime, de l homosexualit Rome, de l obsc nit et le folklore , des noces du couple romain, des gladiateurs ou la mort en spectacle, ou encore de la politique et de la corruption

    • [PDF] Download Û Sexe et pouvoir à Rome | by ☆ Paul Veyne
      467 Paul Veyne
    • thumbnail Title: [PDF] Download Û Sexe et pouvoir à Rome | by ☆ Paul Veyne
      Posted by:Paul Veyne
      Published :2019-02-09T19:42:49+00:00

    About " Paul Veyne "

  • Paul Veyne

    Paul Veyne Is a well-known author, some of his books are a fascination for readers like in the Sexe et pouvoir à Rome book, this is one of the most wanted Paul Veyne author readers around the world.

  • 131 Comments

  • Il ne s'agit pas d'un essai historique mais d'un recueil d'entretiens parus dans la presse. C'est toujours intéressant mais ce n'est pas ce à quoi on s'attend et il y a pas mal de redites et pas forcément de progression logique très pertinente entre les différents entretiens.Ce recyclage est assez décevant voire carrément malhonnête de la part de l'éditeur qui ne met cela en évidence nulle part dans la présentation du livre.


  • C'est sans doute l'éditeur qui a choisi le titre. Le livre traite du couple et de la sexualité (4e chapitre) et du pouvoir et de l'argent (2e chapitre), mais surtout de la culture romaine : "classes" sociales, clientélisme, dieux, gladiateurs, vie et mort. Intéressant de comparer nos valeurs avec les leurs. Où l'on s'aperçoit que la culture nord-américaine a peut-être plus de traits communs avec celle de Rome que la culture européenne. Exemple avec le processus électoral : rôle de l'a [...]


  • J'ai retrouvé dans ce livre une conversation de l'auteur avec un journaliste sur le thème de l'homosexualité chez les Romains. Ce livre recueille des articles ou discussions déjà parus ailleurs. Il se lit vite et permet d'en savoir plus sur le sujet mais n'est pas bâti comme un ouvrage d'un seul tenant et à ce titre perd de son attrait. Paul Veyne écrit très bien et n'a pas besoin d'interlocuteur pour rester passionnant.


  • Encore un livre passionnant et si bien documenté que, comme toujours avec Paul Veyne, on à l'impression d'avoir des connaissances nouvelles sans avoir eu à faire de gros efforts . Quel pédagogue que cet écrivain qui fait si bien comprendre sa passion pour l'histoire .


  • Très intéressant mais n'ayant pas feuilleté le livre avant je ne m'étais pas rendu compte qu'il s'agissait d'un regroupement d'interview plus que d'une oeuvre originale.


  • Malgré ses quelques répétitions (salutaires), l'ouvrage est très éclairant et vient dégonfler bien des baudruches au sujet d'une civilisation que les romantiques continuent d'idéaliser.Certes, les gladiateurs et leur fascination/répulsion, on connaît. Le rejet de la passivité, l'importance du statut social, tout cela, il est nécessaire de le rappeler et Veyne le fait remarquablement.Ce n'est que corruption, mafia, des Berlusconi puissance 1000, le suicide "naturel", l'avortement pas a [...]


  • Post Your Comment Here

    Your email address will not be published. Required fields are marked *